SSII : Refus de mission pour sous qualification


SSII : Refus de mission pour sous qualification
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

02 Nov 2010 14:28Le 02 Nov 2010 14:28

PFL
Informaticien
SSII : Refus de mission pour sous qualification  

Bonjour,
Je suis en interco depuis quelques temps, mais avec quelques petites missions de quelques jours par mois.

Je suis spécialisé dans la gestion de projet et la réalisation d'architecture technique, ayant une grande spécialité autour des Bases de données, des environnements UNIX/LINUX/SAN/NAS/LAN/WAN, solution haute disponibilité et l'on vient de me proposer une mission suivante :

1/5 de temps : DBA Ingrès ne vus de préparer une migration des environnements vers Oracle
4/5 de temps : Support utilisateur.

Le tout pour une durée indéterminé.

J'ai dis un OUI pour la première partie mais j'ai refusé la deuxième partie, faire du support utilisateur car pour moi cela reviendrais à être sous utilisé et perdre mes compétences et que cela ne serait en non adéquations avec mes compétences

On me dis (mon directeur d'agence) que c'est une "refus de mission" et qu'il va certainement y avoir des suite.

Est-ce que refuser une tel mission est considérer comme un "refus de mission" ?
Et si oui je risque certainement le licenciement ! Non ?
02 Nov 2010 19:32Le 02 Nov 2010 19:32

joel
Informaticien
 
Votre refus de travailler sur les supports utilisateurs pourrait être considéré comme un refus de mission, et malheureusement un refus de mission pourrait avoir des suites et faire motif de licenciement.
02 Nov 2010 20:23Le 02 Nov 2010 20:23

sesame
Informaticien
 
C'est une question d'interprétation, joel, c'est à dire qu'il ne s'agit pas forcément là d'un refus de mission, en plus un refus de mission n'implique pas systématiquement un licenciement.
03 Nov 2010 19:52Le 03 Nov 2010 19:52

sara
Informaticien
 
Mais comment un collaborateur, pourrait agir dans de telles situations, pour éviter de considérer une telle position comme un refus de mission.
03 Nov 2010 21:22Le 03 Nov 2010 21:22

hiba
Informaticien
 
A mon avis il faudrait se mettre d'accord, d'abord, sur la définition de "refus de mission", et personnellement je crois que dans ce cas bien précis il ne s'agit pas de refus de mission.
04 Nov 2010 21:13Le 04 Nov 2010 21:13

sara
Informaticien
 
hiba a écrit:
A mon avis il faudrait se mettre d'accord, d'abord, sur la définition de "refus de mission", et personnellement je crois que dans ce cas bien précis il ne s'agit pas de refus de mission.


Y-a-t-il un texte de loi qui dit clairement, que "refuser une partie de la mission", ne peut pas être considéré comme "refus de mission" ?
05 Nov 2010 21:22Le 05 Nov 2010 21:22

sesame
Informaticien
 
Là le problème c'est pas refuser une partie de la mission ou la mission entière, le problème c'est que l'employeur obligera le collaborateur à reconnaitre ce "refus" par écrit, pour s'en servir comme preuve pour la suite de l'affaire.
08 Nov 2010 11:21Le 08 Nov 2010 11:21

PFL
Informaticien
 
Après avoir discuté avec quelqu'un du CE de mon entreprise il en résulte que comme la non acceptation n'a été qu'oral il n'y a rien à craindre de ce coté là ce n'est pas un refus de mission puisque le responsable n'a pas émis d'ordre de mission par écrit, je ne l'ai donc jamais refusé par écrit.
Par contre si il font un ODM écrit et que je refuse c'est bien un "refus de mission" susceptible de conduire au... licenciement immédiat...
08 Nov 2010 20:19Le 08 Nov 2010 20:19

thierry
Informaticien
 
Mais un refus de mission n'implique pas un licenciement immédiat à mon avis, il y a quand même ce qu'on appelle les "joker": c'est à dire chaque collaborateur possède un "nombre de fois" où il peut demander de changer de mission, si cette dernière ne lui convient pas.
08 Nov 2010 22:40Le 08 Nov 2010 22:40

hiba
Informaticien
 
Non thierry, ce n'est pas toujours le cas, parfois un refus de mission implique des suites dont il peut en résulter un licenciement.
08 Nov 2010 22:51Le 08 Nov 2010 22:51

sesame
Informaticien
 
En fait ça dépend du contrat de travail, si sur le contrat il y a une clause qui mentionne que le refus de mission implique le licenciement alors ça sera le licenciement immédiat en cas de refus de mission par écrit.
09 Nov 2010 11:05Le 09 Nov 2010 11:05

PFL
Informaticien
 
Sesame, je n'ai jamais vu le moindre contrat de travail expliquant les modalités et sanctions que l'on risque en cas de refus d'une mission.
Et toi ?
SSII : Refus de mission pour sous qualification
Forums emploi informatique Salariés : Cas personnels et droit du travail
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.








votre cv mérite d'être lu


Offres d'emploi privées
Devenez éligible aux offres d'emploi privées en déposant votre CV

Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation