Délit de marchandage


Délit de marchandage
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

15 Juin 2009 13:09Le 15 Juin 2009 13:09

Conseil RH
Informaticien
Délit de marchandage  

Pour avoir gérer de nombreux cas de prêt illicite de main d'oeuvre et délit de marchandage, la situation présentée ressemble à n'en pas douter à un exemple de situation délictuelle.

Il me semble assez aisé de prouver le prêt illicite de main d'oeuvre et sans doute le délit de marchandage. Soit vous désirez combattre ces délits soit vous voulez " profiter" de cette situation pour mettre la pression sur votre employeur afin qu'il vous trouve une nouvelle mission.
Dans les deux cas, le mieux est d'écrire à votre société SSII en lui faisant part des différents points que vous avez notés et qui prouve les délits. Vous attendez alors leur réaction. Comme la société cliente de votre prestation est jugée co-auteur des délits, vous pouvez également lui écrire.

La pression va alors inévitablement monter et il faudra ensuite aviser.
Les SSII jouent énormément sur la crainte de leurs collaborateurs face aux réactions de l'organisation. J'ai connu des prestataires qui, après avoir envoyé leurs courriers, ont continué leur carrière dans la SSII avec des formations certifiantes, des postes plus valorisant ,...
J'en ai connu d'autres qui sont allés loin pour atteindre la négociation et obtenir plusieurs dizaines voire centaines de K€. Il est rare, quand les délits sont réels que les clients et les SSII aillent jusqu'au tribunal. La négociation s'ouvre avant.
En somme, il faut savoir mettre la pression et gérer ensuite la relation pour obtenir ce que l'on souhaite.
15 Juin 2009 21:27Le 15 Juin 2009 21:27

arbi
Informaticien
 
Merci beaucoup pour ces éclaircissements conseil RH,votre expérience nous donne vraiment l'essentiel et le plus pertinent.
15 Juin 2009 23:53Le 15 Juin 2009 23:53

sara
Informaticien
 
Merci conseil RH, pour votre intervention, votre réponse est bien détaillée et elle est très pertinente, espérons que toute personne concernée en profitera.
16 Juin 2009 07:11Le 16 Juin 2009 07:11

soledad
Informaticien
 
Moi je ne remercie pas conseil RH. Je trouve sa réponse hautement fantaisiste.
Son intervention vise probablement à se faire de la clientèle.
16 Juin 2009 09:45Le 16 Juin 2009 09:45

Conseil RH
Informaticien
 
soledad a écrit:
Moi je ne remercie pas conseil RH. Je trouve sa réponse hautement fantaisiste.
Son intervention vise probablement à se faire de la clientèle.


Ma foi non. Je ne cherche pas de clientèle. Je ne suis intervenu dans ce forum que pour relater mes expériences personnelles. Conseil RH n'est qu'un pseudo et non une société !
16 Juin 2009 12:38Le 16 Juin 2009 12:38

soledad
Informaticien
 
Je ne pense pas que vous en ayez une telle expérience. Si le rapport Chaudron devrait améliorer la donne il faut savoir que jusque là l'inspection du travail tout comme les syndicats salariaux dont les conseillers prud'homaux font partie donnent si possible raison à l'employeur.

La problématique : le délit de marchandage est tellement présent dans le SSII que la généralisation de sa répression viendrait à tuer entièrement le pan de cette économie.

Pourtant c'est bien ce que l'on souhaite. Se débarrasser de ces sociétés qui se prennent pour des boîtes d'intérim autorisées à ne pas respecter le code du travail et qui se débarrassent comme elles le peuvent des salariés qu'elles ne peuvent recaser chez un nouveau client.
16 Juin 2009 14:29Le 16 Juin 2009 14:29

Conseil RH
Informaticien
 
Le rapport Chaudron ne propose pas grand chose pour améliorer la situation. Il fait une analyse pour le ministre du travail qui a le mérite d'être très factuelle.
Beaucoup de SSII sont conformes à la loi, heureusement. Cependant, il y en a un certain nombre qui ne respecte en rien les lois datant de la révolution. C'est pourquoi, il ne faut pas amender le code du travail mais que les SSII et le clients travaillent ensemble pour améliorer la situation. Je crois savoir qu'une société propose de tels services pour le compte des clients des SSIIs. Cette société se propose d'encadrer la gestion des contrats dans le cadre de la loi et alerte ses clients si un des acteurs ne remplie pas correctement ses fonctions (ce peut être la SSII comme l'organisation cliente).
C'est sans doute la bonne solution, encore faut-il que les clients de prestation aient la volonté d'agir.
Si cela se fait, à terme, nous verrons la disparition des SSII peu recommandables sans pour autant tuer la profession. Les autres SSII agissant dans le cadre de la loi reprendront les contrats.
16 Juin 2009 22:32Le 16 Juin 2009 22:32

hiba
Informaticien
 
soledad a écrit:
Moi je ne remercie pas conseil RH. Je trouve sa réponse hautement fantaisiste.
Son intervention vise probablement à se faire de la clientèle.


Peut être que vous avez raison, mais rien n'interdit cela, pas mal de personnes ont posté des messages sur le forum de carriere-info (comme sur d'autres forum je suppose) pour faire de la clientèle, et je crois que ça n'a dérangé personne, mais si sa réponse a l'air générique (ou fantaisiste) ça c'est autre chose, et cela n'empêche pas que conseil RH a fait un effort pour aider l'un de nos amis forumeurs (moi je ne pense qu'il a pour unique objectif se faire de la clientèle).
Merci à vous soledad également Smile
21 Juin 2009 22:36Le 21 Juin 2009 22:36

kristof92
Informaticien
 
Citation:
Je crois savoir qu'une société propose de tels services pour le compte des clients des SSIIs. Cette société se propose d'encadrer la gestion des contrats dans le cadre de la loi et alerte ses clients si un des acteurs ne remplie pas correctement ses fonctions (ce peut être la SSII comme l'organisation cliente).


Oui, sauf que cela fait longtemps que le 1er indice du prêt illicite de main d'oeuvre n'a rien à voir avec le contrat en lui même ! Il s'agit du critère de savoir-faire (ou de spécificité) technique.

Or, dans de nombreux cas (missions de régie, ou Assistance Technique), les SSII n'apportent justement aucune expertise/valeur ajoutée aux projets mais jouent simplement le rôle de loueurs de compétences.
Ce sont ainsi des... faux sous-traitants, ce qui relève bien du prêt illicite de main d'oeuvre, voire du délit de marchandage.
22 Juin 2009 23:24Le 22 Juin 2009 23:24

sara
Informaticien
 
Et comment un jeune informaticien, pourrait savoir lors de son recrutement s'il est tombé sur une bonne ssii (comme employeur) ou si c'est un loueur de compétences?
23 Juin 2009 00:23Le 23 Juin 2009 00:23

gigigi
Informaticien
 
Très bonne question sara, que beaucoup de jeunes diplômés se posent au moment où ils commencent à chercher du travail dans le secteur ssii, mais qu'au début ça reste sans répons.
06 Aoû 2009 12:06Le 06 Aoû 2009 12:06

hew
Informaticien
 
Conseil RH, vous oubliez que la majorité des SSII, ne pratiquent que le marchandage, (j'en ai actuellement une dans l'oeil qui s'en vante même sur sa page Web) !

Il est certe agréable de toucher un chéque pour son silence vis à vis des autorités, mais ceci plombe les finances de la SSII, qui embauchera un "petit jeunne" pour se renflouer.

De toute façon il n'y pas une SSII, qui survit longtemps au premier contrôle URSAAF..

Mais ce qui est bon à savoir c'est que le client est responsable, est qu'il y a certainement de peze a chercher chez lui.
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.








votre cv mérite d'être lu


Offres d'emploi privées
Devenez éligible aux offres d'emploi privées en déposant votre CV

Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation